La Science interactive et spectaculaire
819-373-9747
Votre emplacement: UNITED STATES Changer
Franchise proche: Inconnue
Votre emplacement: UNITED STATES  


Can't find your location? Contact the head office for help.
Sign up for our newsletter!
Suivez-nous sur
ASP chemical observation
Workshop periscope

Animaux étranges

 

 

 

«Je suis fier de vous présenter mon animal préféré: Le Blobfish! Je l'appelle mon Précieux.»

                                   -Professeur Neurone

 

 

 

On trouve le blobfish à des profondeurs où la pression est près de cent fois supérieure à celle de la surface. Pour y résister, la chair du blobfish est principalement constituée d’une masse gélatineuse dont la densité est plus faible que celle de l’eau, ce qui lui permet de flotter un peu au-dessus du plancher océanique sans avoir à dépenser sa précieuse énergie en nageant. Cette chair de faible densité est une alternative à la vessie natatoire présente chez la plupart des poissons de surface, la trop grande variation de flottabilité selon la pression des abysses associée à sa faible constitution mettrait le poisson en danger. Le blobfish a donc peu de muscles, pourtant, ça ne l’incommode pas dans la mesure où il se nourrit exclusivement de neige marine provenant des couches supérieures de la tranche d’eau. Il mesure tout au plus 30 cm de long.

 

 

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Blobfish de Wikipédia en français (auteurs)

 


 

 

 

«Voici mon animal préféré: Le Crabe yéti!»

 -Professeur Hémisphère

 

 

La galathée yéti (Kiwa hirsuta) est un crustacé décapode habitant dans les profondeurs abyssales de l'océan Pacifique sud. Elle mesure 15 centimètres de long. Ses yeux très atrophiés et sans pigmentation laissent supposer qu'elle est aveugle. Elle est reconnaissable aux soies abondantes qui couvrent ses pattes, à l'origine de la deuxième partie de son nom. Ces soies semblent abriter des bactéries.

 Vivant auprès des sources hydrothermales à 2 500 mètres de profondeur, ce crustacé des grandes profondeurs est probablement carnivore et nécrophage.

Le premier spécimen a été découvert en avril 2005 à 1 500 km au sud de l'île de Pâques, à l’occasion d’une mission organisée par Robert Vrijenhoek, du centre de recherche de l’Aquarium de Monterey Bay, en Californie, et par Michel Segonzac, biologiste de l'Ifremer. Il est le premier représentant d'une nouvelle famille, les Kiwaidae (de Kiwa, divinité des nacres et crustacés, dans la mythologie polynésienne).

 

 

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Galathée yéti de Wikipédia en français (auteurs)

 


 

 
 
 
 
 
«Voici mon animal de compagnie: Le lamproie marine! Attention à ses dents ! »

 -Professeur Éclyps

 
 
 
 
 

Cet animal comme l'anguille ou la myxine sont adaptés à des environnements, salinités et profondeurs très diverses.

L'hémoglobine de cet animal intéresse les scientifiques car il présente un mélange curieux et tout à fait unique de caractères et propriétés à la fois primitifs et hautement spécialisés. Son poids moléculaire d'environ 17 kDa, comme celui de l'hémoglobine musculaire, il contient apparemment un hème. Son point isoélectrique est celui d'une hémoglobine typique d'invertébré. Les acides aminés qui la compose ne sont cependant qu'en partie caractéristiques des hémoglobines d'invertébrés, pour l'autre partie, ils évoquent plutôt une hémoglobine de vertébrés. Une étude a mesuré la courbe d'équilibre en oxygène de ce pigment à différents pH ; c'est une hyperbole rectangulaire comme celle qu'on observe avec l'hémoglobine du muscle des vertébrés. L'hémoglobine d'invertébrés tels que le ver Nippostrongylus ou celui de certaines larves de mouches de la famille des Oestridae (qui sont des parasites d'animaux vivants) semblent principalement servir au stockage de l'oxygène et peu à son transport. l'hémoglobine de la lamproie est au contraire un agent efficace de l'oxygène transport, grâce à une affinité assez faible pour l'oxygène et un très grand effet Bohr ; il rivalise avec les hémoglobines plus efficace trouvées dans le sang des vertébrés

 
 
 

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lamproie marine de Wikipédia en français (auteurs)

 


  

«Voici mon animal préféré le Tarsier!»

 

Le tarsier est une créature difficile à apercevoir. Il ne bouge presque jamais de son arbre qu'il a choisi comme logement. Il y reste toujours et il bouge uniquement pour se nourrir. Le mot latin tarsius signifie tarsier.

Minuscules primates de 15 cm (sans compter la queue), les tarsiers ont des yeux énormes et de très longs pieds, d'où leur nom : les os du tarse étant très développés chez eux. Mammifères nocturnes, discrets et farouches, les tarsiers ont des oreilles capables de s'orienter dans toutes les directions. Ils sont essentiellement insectivores, et capturent les insectes en bondissant dessus, d'une branche à l'autre. Il leur arrive de chasser des oiseaux, leurs œufs et des serpents. La gestation dure environ six mois et n'aboutit à la naissance que d'un seul petit.

Découverts sous forme de fossile en Asie, en Europe en Amérique du Nord, les Tarsiers ont depuis été recensés dans les îles du Sud-Est de l'Asie dont les Philippines, Sulawesi, Bornéo et Sumatra. Ils sont classés dans les espèces protégées.

En captivité, certains tarsiers peuvent être amenés à se blesser eux-mêmes sous l'effet du stress. Les tarsiers ont la plus longue suite continue de fossiles parmi les primates, attestant que leur formule dentaire n'a pas changé depuis 45 millions d'années. Contrairement à beaucoup d'animaux nocturnes, les tarsiers n'ont pas de tapetum (tapetum lucidum). Leur fovea est également atypique pour des animaux nocturnes. Le Tarsier peut faire pivoter sa tête à 360 ° ; c'est indispensable car ses yeux sont trop gros pour tourner dans les orbites.

La tête du tarsier est aussi grosse que son corps et ses gigantesques yeux brillent dans la nuit, ce qui a amené les indigènes de Bornéo à le considérer comme un "hantou" (démon). Il est craint et vénéré par les peuples d'Indonésie.

 

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tarsier de Wikipédia en français (auteurs)

Toutes les nouvelles

Bonjour les scientifiques
Version mobile | Politique de confidentialité | Termes et conditions LEGO®, the LEGO® logo, the Minifigure, MINDSTORMS® and LEGOLAND® are trademarks of the LEGO® Group of companies which does not sponsor, authorize or endorse this site. Droit d'auteur © 2017 Mad Science Group Inc. - Tous droits réservés
8360 Bougainville Street, Suite 201, Montreal, Quebec, Canada, H4P 2G1